Contactez-nous!

Par téléphone au 06.14.06.44.36 ou par mail en Cliquant Ici!

vendredi 9 octobre 2015

Le tandem cgt/fo porte-parole de la direction de France Télé annonce la restitution des fiches.

Le tandem cgt/fo porte-parole de la direction de France Télé annonce la restitution des fiches. 

Dans deux publications distinctes mais similaires, les salariés de France Télévisions au moins fichés à leur insu pour 2/3 d’entre eux, viennent de lire avec stupéfaction que « La négociation sans relâche [du tandem fo/cgtc] a(urait) fini par payer » et que leur  « détermination a(urait) permis d'obtenir ce qui était exigé depuis le début de cette lamentable affaire des fiches, à savoir l'engagement de la direction sur la restitution matérielle des fiches aux salariés qui en feront la demande ». 

Il faut quand même oser ! Alors que le 7 septembre dernier, la Justice saisie par voie de référé engagé de trois organisations syndicales seulement la CGC, la CFDT et le SNJ  faisait INTERDICTIONà France Télévisions  "de détruire les fiches faites sur lessalariés" par voie d'ordonnance, les duettistes ont le culot d’expliquer que ce serait grâce à eux. 

 Et d’ajouter - sans rire -  « Après avoir obtenu son arrêt immédiat le 9 septembre, après avoir assigné la direction pour entrave aux droits des instances représentatives au niveau du CCE, la CGT a donc obtenu la restitution matérielle des fiches suite à la réunion du 29 septembre. C'est un indéniable succès obtenu par la négociation même si cela aura pris du temps et de l'énergie ».

Quelle lamentable mascarade face à laquelle les salariés ne sont pas dupes sur cette vaine tentative de récupération.

« Impliqué dans un scandale de notes de frais, Ignazio Marino, maire de Rome démissionne »…



«Le maire de Rome impliqué dans un scandale de notes de frais, a présenté sa démission »…

 

C'est assez compréhensible. Un beau message adressé par nos voisins italiens. 

Le maire de Rome, Ignazio Marino, impliqué dans un scandale de note de frais qui était dans le collimateur de la presse italienne depuis de nombreuses semaines, ne pouvait à l'évidence plus  rester en place.

Il est clair que quiconque, politique ou pas d’ailleurs, chargé de représenter l’État dans ses missions, dès l’instant où il ou elle serait pris(e) la main dans le sac par exemple épinglé(e) pour des notes de frais fictives devrait, non seulement quitter  immédiatement son poste comme vient de la faire le maire de Rome mais également, rembourser les sommes indument perçues. 

C’était bien, à tout le moins, le sens du propos de François Hollande qui indiquait dès sa prise de fonction, vouloir « retrouver les valeurs de la République dans la transparence et la Justice »

Schrameck maître du son et de l'image...ou la technique du 2 poids, 2 mesures.

Le 29 septembre dernier, le blog CGC Média publiait un article intitulé "Le jour où le CSA implosa !" (extrait ci-après)... ce jour c'était la veille.
Il y était question de l’audition que le CSA avait décidé de ne pas retransmettre des quatre intervenants concernant le « Projet de cession de Numéro 23 au groupe NextRadioTV »…et ce alors même que toutes celles de la semaine précédente l'avaient été intégralement.

Extrait

« Ça coûtait trop cher » de retransmettre l’audition des quatre intervenants, hier concernant le « Projet de cession de Numéro 23 au groupe NextRadioTV »…voilà l’excuse qu’a donné Olivier Schrameck via son service communication  pour ne pas les diffuser sur le site du CSA. 

Est-ce la goutte d’eau qui a fait déborder le vase ? Toujours est-il que Frédérique Bayre Dircom du CSA depuis 2007 jette l’éponge. Selon nos informations, elle devrait quitter son poste en décembre.

Ce lundi 28 septembre 2015, sera donc le jour où Olivier Schrameck portera la lourde responsabilité d’avoir fait imploser le CSA à cause de la chaîne de son ami Pascal Houzelot qui avait annoncé au printemps dernier la vente pour près de 90M€ de la fréquence TNT du domaine public qui lui avait été attribuée gratuitement il y a environ deux ans et demi.
 


Schrameck a dû retrouver un peu de pépettes pour son ami Pascal Houzelot président de la société Diversité TV "Numéro 23". A en croire le communiqué du CSA (ci-après) cette audition publique sera retransmise en direct sur le site du Conseil.

Schrameck qui use et abuse de son autorité est passé maître dans la technique du 2 poids, 2 mesures et roi du son et de l'image...

Et personne ne pourrait l'arrêter ?!...Allons donc.






jeudi 8 octobre 2015

Et dire qu'ils défilaient tous il y a quelques mois, le crayon en l'air pour défendre la liberté d'expression!

L'affaire est assez invraisemblable....hier et ce matin sur l'antenne d'Europe 1, un homme courageux et fervent défenseur de la diversité, a été pris à parti par un des animateurs de l'antenne qui indique même avoir appelé la direction de France Télévisions pour demander "quelles sanctions elle envisageait à son encontre" !!!!

Le procédé est tout simplement ignoble. 

Celui qui condamne avec certitude devrait comprendre que "la parole libérée" que certains revendiquent, ne l'est pas - et c'est tant mieux - et surtout pas n'importe comment...En tout cas, elle ne l'est  pas pour les socialistes et pas non plus pour les républicains qui viennent d'exclure à l'unanimité de leur bureau politique Nadine Morano tête de liste aux élections régionales pour les propos qu'elle avait tenus sur "la race blanche". 

L’animateur d'Europe 1 devrait prendre le temps de regarder la jurisprudence de la Cour de cassation en matière de tweets, elle est constante et bien évidemment en faveur de leurs auteurs dans la mesure où il n'y a bien évidemment ni diffamation, ni injure.

La 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris qui vient du reste de relaxer Guy Bedos dans un contentieux qui l'opposait à cette dernière, ne vient pas de dire autre chose!

Venir demander sur les antennes d'une radio périphérique la tête d'un journaliste qui s'interroge sur "la tribune d'une heure trente donnée à Nadine Moarano" dans l'émission de Ruquier [où elle a dérapé et justement prononcé ses propos unanimement condamnés] et s’interroger sur le pourquoi du comment, c'est du jamais vu!!!!!!

Le  monsieur diversité à France Télé aura bien entendu le soutien des organisations syndicales, personne ne peut en douter.

En revanche, deux lettre ouvertes l'une mettant en doute les intentions et la parole du Président de la République et ne traitant pas de "conasse"  l'une des leaders de l’opposition, se servant de sa qualité professionnelle et de son entreprise qui l'invite pour la promo de son livre, ça ne poserait aucun problème et ne mériterait pas la moindre rubrique?! Ben voyons....



Frédéric Olivennes l'ex lieutenant com de Pflimlin, ne serait pas sur le départ....il aurait déjà quitté le groupe.

Selon nos informations, Frédéric Olivennes l'ex lieutenant com de Pflimlin, ne serait pas sur le départ comme l'écrivait "Satellifax" ce 7 octobre...il aurait déjà quitté le groupe il y a environ une semaine

Il avait été nommé à FTD par Delphine Ernotte il y a quelques semaines où visiblement il n'avait pas été "physiquement" très présent!

Quelles sont les conditions de son départ? Il semble que le montant de ses indemnités de départ - plusieurs centaines de milliers d'euros - ne soit pas encore finalisé !

Mais pourquoi des indemnité de départ dans de telles conditions?

L’article du "Canard enchaîné" sur "La chasse aux notes de taxis qui sème la panique à France Télé" (*ci-après) où il est cité pour un montant exorbitant de 17.000€ sur lequel il va devoir s'expliquer.

Toujours selon nos informatisations et un document dont dispose le blog CGC média, le montant annuel tournerait plus autour des 20.000€ par an...ce qui équivaudrait à 60.000 € sur 3 ans et ce malgré une voiture de fonction qu'il n'utilisait pas!!!!


Mais qui l'utilisait donc ? 


(*Extrait du Canard)

"À l'origine de ce travail de Romain : la Cour des Comptes. C'est elle qui exige la production de ces justificatifs car elle enquête depuis de longs mois sur les dépenses de la télévision publique. Cet été, l'affaire Agnès Saal aidant, les magistrats ont concentré leurs recherches sur le sujet brûlant de ces transports peu commun. On n'y retrouve, pêle-mêle, l'ex directeur de la communication de Rémy Pflimlin Frédéric Olivennes [qu'Ernotte vient de recaser justement Chappelon, lui aussi cité, ndlr] qui est en train de s'expliquer sur les quelques 17.000€ de dépenses en trois ans plus de 10.000 € utilisés a priori par ses assistante. Ou encore Yann Chapelon, l'ancien patron de la filiale France Télévisions distribution FTD qui doit justifier plus de 20.000 € de notes de frais" écrit le palmipède.

Et de citer ce dernier qui a accepté de faire un brin de causette avec le Canard "Avec nos métiers c'est normal. Désormais chargé du numérique, Chapellon explique l'usage intensif des taxis dans le groupe par des agendas surchargés, les multiples rendez-vous dans Paris la même journée, les difficultés de circuler et de se garer. "Moi mon boulot c'était hier commercial d'être souvent l'extérieur d'aller chez le producteur je n'ai pas de véhicule de fonction. Donc je n'ai pas pris taxi pour aller d'un rendez-vous un autre est dans le taxi vous pouvez continuer à travailler au téléphone".  L'hebdomadaire de conclure "Le taxi bureau la Cour des Comptes adorer". 


NB: Quand bien même son départ comme d'autre serait effectif, une fois rendu le rapport de la Cour des comptes et  en cas de procédures judiciaires sur le sujet, il aurait bien évidemment à répondre de ses agissements.

mercredi 7 octobre 2015

Delphine Ernotte voudrait se payer Lagardère !

Selon "Le Canard enchaîné" de ce mercredi 7 octobre 2015, celle que "Schrameck and co" propulsait le 23 avril dernier pour remplacer Pflimlin, aurait donc décidé de se payer Lagardère.

L'intéressé devrait apprécier!

 

Delphine Ernotte...peu de chance qu'elle soit amie avec NKM sur Facebook !

Delphine Ernotte...peu de chance qu'elle soit  amie avec NKM sur Facebook !

D'abord après la diffusion du clip sexiste sur France 3 également sur Facebook (retiré ce 7 octobre) dont celle qui a succédé à Pflimlin, prétend n'avoir rien su (*)!!!! 
 
Ben voyons !

(*) A cela deux seules explications face à une nouvelle et consternante erreur de communication.

- Soit, elle ne maitrise rien au sein de l'entreprise, ce qui est dramatique....
- Soit, elle n'est absolument pas solidaire de l'équipe qu'elle a nommé il y a cinq semaines, ce qui l'est encore plus!

Mais  avec la lettre ouverte - après celle au vitriol adressée à François Hollande - de Philippe Verdier à Nathalie Kosciusko-Morizet, il y a encore moins de chance que l'ex Orange soit amie avec celle que son chef de service météo étrille publiquement sans réserve ou retenue au nom du groupe de télé publique d'ailleurs "J'ai privilégié l'invitation de mon employeur, France Télévisions".

La lettre commence ainsi:

"Je ne me permettrai jamais de traiter de "connasse" une femme. Qui plus est quand celle-ci nourrit des ambitions présidentielles."
Le blog CGC Média qui n'est pas encore revenu du ton de ces deux lettres ouvertes successives, vous propose de découvrir la dernière en date adressée à NKM.

Madame,
Je ne me permettrai jamais de traiter de "connasse" une femme. Qui plus est quand celle-ci nourrit des ambitions présidentielles.


Hier soir, vous avez traité les climatosceptiques de connards dans le Grand Journal de Canal Plus. Vous avez réagi à chaud et les médias rapportent que vous m'avez traité personnellement de connard, ce qui ne m'a pas semblé être le cas.


Ce programme, déserté par le public, vous a présenté mon livre Climat Investigation de manière caricaturale. J'ai refusé l'invitation du Grand Journal au profit de C à vous sur France 5 qui a attiré 50 % de téléspectateurs en plus. J'ai privilégié l'invitation de mon employeur, France Télévisions, et n'ai pas eu le plaisir d'être face à vous hier soir. 
Vexée, la production du Grand Journal a moqué mon enquête, Climat Investigation, pour se venger. Après vingt ans d'expérience à la télévision, je connais ces méthodes. En général, elles annoncent la fin d'une émission.

Je relate dans mon livre une histoire commune, le jour où nous étions à Cancún au Mexique dans le cadre de la conférence climatique de 2010. Une interview fut organisée sur les négociations. Vous étiez alors ministre de l'Écologie, et vous avez été prise au piège de l'actualité. Vous avez été attaquée sur les intempéries hivernales qui paralysaient Paris. L'amalgame douteux entre météo et climat est l'erreur la plus fréquente dans les médias.

Je vous envoie ce matin un exemplaire de mon livre pour que vous en preniez connaissance. Ce n'est pas le terme "connard" qui me choque dans votre bouche mais celui de "climatosceptique".


Ce néologisme entre dans le dictionnaire cette année simplement en raison de la COP21. Refuser le débat sur le climat est une erreur politique grave qui nuit à la compréhension du sujet. Mon livre vise à rétablir l'équilibre entre le visage réaliste du réchauffement et tout le bruit qui en est fait.


Je dénonce dans mon livre les États schizophrènes qui alertent du danger par la voix du GIEC, mais restent incapables de prendre les mesures qui s'imposent à eux.


N'est-ce pas ce que vous avez vous même expérimenté lorsque vous étiez aux commandes et que vous avez subitement cessé d'être soutenue par Nicolas Sarkozy ?


Je sens qu'au-delà des rivalités d'ego propre au monde politique, la question du climat vous tient autant à cœur qu'à moi. C'est cette énergie qu'il convient aujourd'hui de faire converger pour sortir d'un débat stérile.

Ernotte indique au Point qu'elle aurait découvert la campagne sexiste de France 3 "par hasard"....et puis quoi encore?!

Elle n'est au courant de rien l'ex Orange...
 
Elle ne savait pas qu'elle avait commandé une campagne sur la place des femmes sur France 3...."Contacté par Le Point.fr, un membre de l'entourage de Delphine Ernotte révèle que la présidente a découvert ladite campagne par hasard, à la suite de nombreuses critiques qui ont fleuri sur la Toile. "Elle ne l'avait pas vue ! Elle a trouvé que ça pouvait vraiment être mal interprété du grand public et a donc demandé qu'elle soit retirée."

Comment est-il imaginable d'avoir une telle communication ? Imaginez une autre entreprise où l'Etat est présent...Air France par exemple, qui fait ces jours-ci l'actualité avec 2.900 suppressions de postes qui pourrait atteindre le chiffre de 5.000 selon 'Le Canard enchaîné" du jour.

Voila ce que cela donnerait "Contacté par Le Point.fr, un membre de l'entourage d'Alexandre de Juniac révèle que la président a découvert les suppressions de postes par hasard, à la suite de nombreuses critiques qui ont fleuri sur la Toile. "Il ne l'avait pas vu ! Il a trouvé que ça pouvait vraiment être mal interprété du grand public et a donc demandé qu'il soit retiré." !!!!!

Imaginez le Chef de l'Etat, un ministre ne rien assumer et indiquer "Je n'avais pas vu, je ne savais pas, j'ai découvert cela par hasard" !!!!!...le tollé serait général. Il serait débarqué dans l'heure...pour le ministre évidemment.

Comment celle payée avec l'argent de la redevance payée par les français, peut-elle avancer cette invraisemblable défense  ?

 



- Et la situation de faillite de l'entreprise où fin 2015 le total des pertes cumulées auront quasiment mangé le capital de l'entreprise (349M€) elle l'a découverte par hasard ?
 
- Et la lettre aux administrateurs de France Télé pour dire qu'en 2016 il manquera 50M€ (la somme pourrait être 3 fois supérieure!), là aussi c'était un hasard....elle l'avait lu sur la toile?

- Et le système de fichage des salariés qu'elle a nié au micro d'Inter et dont elle a assuré 3 jours plus tard à la presse écrite sa destruction, la aussi elle trouvait que cela pouvait être mal interprété en le découvrant par hasard ?
 
 Celle que "Schrameck and co" propulsait sans aucune expérience du secteur à France Télé n'a rien trouvé d'autre pour se dédouaner....Vous allez voir, au bout du compte personne ne sera ni responsable, ni coupable.

Tout ceci est pathétique....et les centaines de milliers d'euros qu'elle aura déboursé pour la fabrication du clip et ses trois semaines de diffusion, vous allez la voir qu'elle les découvrira par hasard!!!!!

Et si son départ de France Télé, elle le découvrait aussi par hasard !



mardi 6 octobre 2015

Ernotte va-t-elle indiquer sur "Inter" que le clip sexiste n'a jamais existé et au "Monde" qu'il sera détruit?

Chacun se demande aujourd'hui après le tsunami de réactions indignées qui ne cesse de grossir depuis la diffusion du clip sexiste tournant les femmes en ridicule à l'initiative de France 3, si Delphine Ernotte ne sera pas, ce vendredi au micro de Patrick Cohen sur Inter comme elle y était le 4 septembre dernier concernant le fichages des salariés, pour déclarer « pas de clip vidéo sexiste France Télévisions » !
 
Puis le weekend passant, fera-t-elle une déclaration au Monde indiquant « Ce clip doit être détruit, j'ai donné des consignes en ce sens" ? 
 

Chapellon débarqué de FTD pour laisser la place à Olivennes est toujours à France Télé!

Tout ceci est  surréaliste. 
Quel ne fut pas la surprise du blog CGC Média d'apprendre, en lisant "Le Canard enchaîné" du dernier mercredi de septembre intitulé "Une chasse aux notes de taxi sème la panique à France Télés" que Yann Chapellon ex patron de FTD (le monsieur Pflimlin de la diversification des recettes à France Télé que l'ancien PDG avait ainsi nommé dans son communiqué à FTVEN: "Par ailleurs, Yann Chapellon poursuit ses fonctions de président-directeur général de francetv distribution et de directeur de la diversification et du développement des recettes de France Télévisions.") était toujours en poste.
 

Celui dont "le Canard" donne "un montant de 20.000€ à justifier en frais de taxi" et qui est remplacé par l'ex dircom de Pflimlin Frédéric Olivennes qui "doit, lui,s'expliquer sur quelques 17.000€ de dépenses similiares"  - alors qu'il avait une voiture de fonction, ce que ne dit pas le palmipède - serait en train de négocier son départ de FTVEN !

Ils sont une dizaine au bas mot, selon le palmipède, à ne s'être déplacé qu'en taxi  matin, midi et soir et ce alors même redisons-le que certains disposaient de voiture de fonction....pratique qui a justifié une note interne ( *bas de post) rappelant les règles pourtant connues de tous.


Chacun pouvait logiquement imaginer que Yann Chapellon qui se voyait, il y a peu, à "Nice Matin" (l'entreprise qu'il "servait") aurait démissionné de tous ses mandats...eh bien, il n'en n'est rien.

 


Il en serait à négocier l'enveloppe financière qui pourrait le décider !!??

Ben voyons...
L'histoire ne dit pas si les frais de taxis et les aller-retours "Parsi-Nice-Paris" seront décomptés!!!!!
(*)


Ernotte: le moyen âge est de retour et sa vidéo sexiste toujours visible sur Facebook.

Ce n'est plus une déferlante mais un tsunami de commentaires qui sur Facebook disent leur consternation devant tant d’amateurisme et d'incompétence.

Une pétition a même été lancée sur le Net pour exiger le départ de celle que "Schrameck and co" ont décidé de propulser à France Télé le 23 avril dernier.

Après le premier slogan d'Ernotte "les homme blancs de plus de 50 ans trop nombreux à la télé publique" qui a fait fuir de France Télévisions le peu de téléspectateurs concernés se sentant tout de même un peu visés, voici que l'ex Orange vient de faire fuir l'autre moitié, féminine celle-là, avec la diffusion d'un clip sexiste du plus mauvais goût TOUJOURS VISIBLE SUR FACEBOOK qui canalise toute la colère de ceux qui ont eu le courage de le regarder malgré les huts le coeur qu'elle provoque.

Voici retranscrites in extenso quelques réactions d'internautes en colère sur Facebook.
  • Delphine von Kaatz Ce clip est à vomir... (dans la bouche de ceux qui l'ont pondu)
  • Mam Isa

  • Léa Gbt Meeeeerci France 3 !!! Pour la prochaine campagne, nous voudrions une vidéo encore plus sexiste, est-ce possible ?
  • Anne Boucher
  • Anne Boucher même chose, nous voilà réduites une fois de plus à des tâches ménagères. Quand est-ce qu'on va arrêter de nous emmerder avec ces visions rétrogrades!
  • Damien Zeff
  • Damien Zeff Ultra sexiste... franchement France 3 vous l'avez regardé votre campagne avant de la poster ?
  • Ombeline Michel
  • Ombeline Michel En ce début de semaine, une pensée émue pour les familles des femmes actives en France. Pour ces millions d'hommes dont les chemises brûlent, pour ces millions d'enfants dont les jouets gisent par terre, sans personne pour les ramasser.
    Peut-etre que,
    ...
    Voir plus
  • Fatima Ezzahra Benomar
  • Fatima Ezzahra Benomar Des femmes qui travaillent et tout fout le camp. Bravo France 3 émoticône gasp
  • Sélim Izrar
  • Sélim Izrar Vous êtes sérieux la ? Je veux dire : c'est avec mes impôts que vous financez une campagne sexiste , fourrée de clichés rétrogrades dignes de 1955 ? J'imagine que c'est "humour" ou que "ouiii, justement c'est pour que les gens comprennent que c'est plus comme ça" ... Bien raté a mon avis.
  • Marion Oderda
  • Marion Oderda Alalala le bon spot bien râté de France 3! #sexismeordinaire
  • Armelle Fradet
  • Armelle Fradet chez moi, c'est mon mec qui cuisine, mon fils et lui sont assez éduqués pour ne pas laisser la lunette des toilettes relevée, on ne repasse rien parce qu'on est cool et on n'aura jamais de chien dans un appart... Paris, 2015, Armelle, 40 ans (oh et on gagne le même salaire aussi monsieur et moi)
  • Pauline Salaün Garo
  • Pauline Salaün Garo Tiens votre campagne me dit quelque chose ! (Titre : le foyer d'une suffragette (les femmes qui réclamaient le droit de vote))
  • Louise Lctn
  • Louise Lctn L'ironie : vouloir montrer la "parité" dans vos équipes avec la pub la plus sexiste qui soit... France 3 affirme donc ses valeurs oui, du moyen âge par contre. Ce clip est juste hallucinant.
  • Joanna Pietrzyba-Waszczak
  • Joanna Pietrzyba-Waszczak Ah bon. Alors les femmes ont abandonne tous leurs devoirs obligatoires feminins et sont allées au travail. Elles rangeront apres. C'est du sexisme, non? 
    31 · 1 octobre, 11:43
  • Claire Gz
  • Claire Gz Protip Pour le ou la community manager : maintenant que votre page a bien été tapissée de merde grâce à cette vidéo sexiste, ne tentez pas le "non mais c'est de l'humour" pour vous dédouaner, ce sera pire après. De simples et vibrantes excuses disant juste que vous n'aviez pas réalisé la portée du truc parce que vous êtes encore farcis de gros clichés bien patriarcaux devraient suffire.
  • Valentine Reboul
  • Valentine Reboul Je crois que vous avez vraiment raté un truc, là, la Direction artisique de france 3 .... j'espère que vous allez arrêter de diffuser ça
  • Marianne Le Morvan
  • Marianne Le Morvan Quel bonheur de constater l'affligeant mépris que le service public, financé par mes impôts, a pour les femmes actives. C'est pathétique, révoltant et sexiste ! Vous devriez présenter vos excuses car vous insultez la moitié de votre auditoire. Publiez plutôt la grille des salaires et faites nous la démonstration de l'égalité en plus de la parité... !
  • Mygal Chelic Von Seisme
  • Mygal Chelic Von Seisme Mais vous êtes sérieux là?? Vraiment, faites un procès à votre agence de pub, ils se sont BIEN foutus de vous!!!
  • Laurence Guenoun
  • Laurence Guenoun Manque juste un nourrisson hurlant seul dans un berceau et on est au TOP !!!
  • Irène Amblard
  • Irène Amblard En 2015...!Je vous invite à lire ceci pour votre prochaine campagne ! ...Voir plus
  • Mygal Chelic Von Seisme
  • Mygal Chelic Von Seisme (Et en plus sur une chaine du service public, ça me fait VRAIMENT du mal!!!)
  • Blandine Pélissier
  • Blandine Pélissier Je ne m'étais jamais rendu compte qu'il fallait autant de chaussures (à talons) pour devenir présentatrice TV. C'est pareil pour les hommes (sans les talons bien sûr)?
  • Sarah Deloffre
  • Sarah Deloffre Si ça avait été un spot NRJ 12 à la limite j'aurais compris, mais là...
  • Regine Jacquet
  • Regine Jacquet Ah mais c'est pas une blague en fait... en fait France 3 fait preuve d'une incroyable charité en sortant ces pauvres bonnes femmes de leur cuisine et leur maison dégueulasse pour leur offrir une vraie vie... vous ne comprenez rien !!
  • Solenne Del Castagne
  • Solenne Del Castagne Causette : si jamais, par hasard, t'es passée à côté de ça...
  • Vanessa Guerin Emmanuel Mace
  • Vanessa Guerin Emmanuel Mace Recyclage des même idées sexistes... On avance....pas! Merci de réfléchir un peu plus avant de dépenser l'agent de nos redevances!
  • Esther Dscb
  • Esther Dscb Hihi finit le ménage, à moi encore plus de chaussures en étant présentatrice sur France 3 hihi. Bonjour crédibilité. En plus merci de préciser qu'une bonne présentatrice doit être "féminine", un bon présentateur doit être viril aussi ? Ca se passe comment ?
  • Myrtille Dupont
  • Myrtille Dupont On peut avoir les noms des personnes de cette campagne ?
  • Marion Poirot
  • Marion Poirot o_O nan mais qu'est-ce que c'est que cette campagne hyper sexiste ? Vous êtes tombés sur la tête ou quoi ? Vos présentatrices doivent apprécier que vous suggériez que leurs maisons seraient dans un tel bordel PAR LEUR FAUTE ! Vous êtes au courant que tous les membres de la famille sont supposés participer au bon fonctionnement du foyer ?
    etc.... 

    Pour répondre à Myrtille Dupont, les noms de celles qui ont lancé cette campagne sont Delphine Ernotte (ex Orange) fraichement propulsée à France Télé qui les collectionne depuis son arrivée et Dana Hastier que cette dernière a confirmé aux programmes de France 3.